Laurence GARNIER et Julien BAINVEL tiennent à exprimer toute leur solidarité avec les agents de la TAN




Laurence GARNIER et Julien BAINVEL tiennent à exprimer toute leur solidarité avec les agents de la TAN, victimes ce week-end de nouvelles agressions 
 
Après les agressions à répétition qui ont eu lieu à Nantes dans les transports durant tout l’été, et malgré les mesures mises en place par la Municipalité, les choses ont de nouveau dégénéré ce week-end.

Samedi matin, une première agression contre des contrôleurs nécessite l’intervention de la police à la station Commerce. Quelques heures plus tard, un contrôle dégénère de nouveau, station Duchesse Anne.

Après une journée blanche décrétée lundi par les contrôleurs, les chauffeurs cesseront le travail ce mardi.

Laurence GARNIER et Julien BAINVEL, du Groupe des Élus de la Droite et du Centre de Nantes tiennent à exprimer toute leur solidarité avec ces personnels agressés dans l’exercice de leurs fonctions, et condamnent ces actes avec la plus grande fermeté.

Nous demandons de nouveau :

- Des caméras en état de fonctionnement dans les transports
- La généralisation des vitres anti-agression sur l’ensemble du réseau
- Des moyens policiers supplémentaires sur notre agglomération
- Une présence policière continue sur les principaux points de tensions du réseau que sont les pôles Commerce, Bouffay et Médiathèque
- Le renforcement de la Brigade de Sécurité dans les Transports en Commun : une augmentation des effectifs et une présence accrue.

Il n’est plus supportable de laisser les personnels de la TAN travailler dans de telles conditions, et de continuer d’exposer agents et usagers à une telle dangerosité dans les transports en commun.