André TRILLARD : «le renouveau passe avant tout par la qualité du programme porté par nos candidats républicains.»




Une déferlante en forme de claque.
  
La première leçon de ce scrutin est une sanction du Politique : moins d’un français sur deux a exercé son droit de vote.

La deuxième leçon est une «  claque »  aux partis dits « traditionnels» : au-delà de certaines lourdes  responsabilités individuelles, est-il encore nécessaire de revenir sur les raisons de fond qui justifient à l’évidence notre examen de conscience … collectif ?

La Loire-Atlantique n’échappe en rien à ce mouvement et la tentation du « dégagisme » y est forte,  comme ailleurs …

Faut-il pour autant donner pour cinq ans une majorité écrasante à En Marche, mouvement auto-proclamé du renouveau, dont le recrutement précipité - via Internet - des candidats occulte mal l’inexpérience pour beaucoup et le recyclage habile pour d’autres ?

Après avoir – légitimement - « marqué le coup »  , démontrons ensemble dimanche prochain notre conviction que le renouveau passe avant tout par la qualité du programme de redressement de la France porté par nos candidats républicains .