Bruno RETAILLEAU : «La vérité, c’est que Ségolène Royal ne veut pas de l’aéroport.»




Ségolène Royal a déclaré aujourd’hui que « si le oui l’emporte, il y aura une seule piste et une nouvelle enquête publique ». Si c’est le cas, alors ce référendum ne sert à rien, c’est une arnaque, une parodie de démocratie.
En effet, une nouvelle enquête publique obligerait à repartir sur 10 ans de procédures auxquelles ne survivra pas le projet. Cela reviendrait à dire aux électeurs : « même si vous votez oui, ce sera non » !

Tout cela est grotesque ! Tout cela décrédibilise encore la parole du Gouvernement et obscurcit l’avenir économique du Grand Ouest.

La vérité, c’est que Ségolène Royal ne veut pas de l’aéroport et qu’elle cherche par tous les moyens à plomber le projet, comme elle a plombé l’A 831. Ségolène Royal, c’est l’Attila des Pays de la Loire. Là où elle passe, dans ma région, les projets ne repoussent pas. J’en ai assez que l’avenir des Pays de la Loire se joue au gré du bon vouloir de Ségolène Royal.

Je demande solennellement au Président de la République de mettre fin aux improvisations de Ségolène Royal et de tenir les engagements de l’Etat.

Bruno Retailleau, Président du Conseil régional des Pays de la Loire