F. LOUVRIER & G. MEUNIER : «La seule concertation qui vaille c’est de redonner la parole aux Français.»




La seule concertation qui vaille c’est de redonner la parole aux Français

Le chef de l’Etat était très attendu aujourd’hui alors que l’expression des « Gilets Jaunes » se mobilise dans notre pays.

Emmanuel Macron a confirmé une stratégie quant aux solutions à construire pour se « désintoxiquer des énergies fossiles » mais il n’a pas apporté de réponses concrètes sur les conséquences et les méthodes d’accompagnement ; nous pensons à ce titre à la fermeture de la centrale de Cordemais.

Le président de la République prend des mesures importantes à l’endroit du nucléaire qui ne concerneront pas son mandat mais ne répond pas aux préoccupations immédiates des Français sur leur pouvoir d’achat et leurs conditions de vie.
Emmanuel Macron n’a pas entendu les Français. Le gouvernement n’a plus d’interlocuteurs car la majorité parlementaire ne semble plus être en lien avec la population.

Le chef de l’Etat souhaite une nouvelle méthode commune de travail avec un débat pendant trois mois. Il ne peut chercher à gagner du temps. La réponse à cette colère sourde c’est l’expression du suffrage universel. 

Nous pensons que le seul moyen crédible et efficace de rebondir est de redonner la parole aux Français en utilisant l’article 12 de la Constitution. 


Franck LOUVRIER, Président départemental
Gatien MEUNIER, Secrétaire départemental