Franck LOUVRIER : «FINCANTIERI : une bonne nouvelle à sécuriser.»




FINCANTIERI : une bonne nouvelle à sécuriser


La désignation de l’italien Fincantieri comme candidat à la reprise de STX France est une bonne nouvelle car les Chantiers vont pouvoir s’adosser à un acteur industriel européen sain et solide que l’on connait bien et qui possède un spectre large dans la construction navale.

Son arrivée devrait permettre une consolidation pérenne dans ce secteur où le savoir faire nazairien est incontournable.

Grâce à l’entrée au capital en 2004 décidée alors par le ministre de l’économie et des finances, l’Etat a son mot à dire dans la finalisation de la négociation. Il faut un tour de table le plus large possible (DCNS, croisiéristes…), obtenir des garanties pour le site de Saint-Nazaire, le management et les salariés. Il faut aussi prendre en compte les intérêts stratégiques de la France.

C’est donc rassurant d’être avec un champion européen face à la concurrence asiatique mais il devra intégrer l’équation régionale et française.

Le travail est maintenant du côté du Gouvernement et de l’Agence des Participations de l’Etat ; nous devons espérer un « Airbus des paquebots » avec l’Italie.