Gatien MEUNIER : «Je demande que le Président de la République respecte sa parole!»




COMMUNIQUE DES REPUBLICAINS 44
Inquiétude grandissante pour la rentrée scolaire 2018

Le 17 juillet 2017, lors de la première Conférence nationale des territoires, Emmanuel MACRON s'était solennellement engagé devant les représentants de la Nation et des collectivités locales «les territoires ruraux ne peuvent plus être la variable d'ajustement. Il n'y aura plus aucune fermeture de classes dans les écoles rurales ».

Or, la prochaine réunion du conseil départemental de l’éducation nationale du 21 février devrait entériner le fait qu’à la prochaine rentrée des classes en Loire Atlantique, il y aurait près de 70 fermetures de classes pour 40 ouvertures de classes (directes ou à suivre)

Le compte n’y est pas ! Les classes et les élèves sont aujourd'hui la variable d'ajustement de ce gouvernement.

Si nous sommes favorables aux renforcements des ZEP,  cela ne doit pas être au détriment du taux d’encadrement et de la qualité de l’enseignement pour nos enfants sur l’ensemble des territoires.

Dans le prolongement du travail initié et porté par l'ensemble des Républicains sur l'égalité des territoires, Gatien MEUNIER, Secrétaire départemental des Républicains 44, demande que le Président de la République respecte sa parole pour garantir à chaque enfant de France les mêmes droits et la même égalité des chances.