Gatien MEUNIER : «NDDL : autorité bafouée, riverains sacrifiés !»




NDDL : autorité bafouée, riverains sacrifiés !
 
 
La trêve annoncée par le Gouvernement stoppant les expulsions dans la ZAD pendant l’étude des dossiers déposés auprès de l’État pour l’exploitation des terres agricoles, sonne comme un renoncement à rétablir l’autorité de l’État. 
 
Pour Gatien MEUNIER, Secrétaire départemental des Républicains de Loire Atlantique cette décision est : 
- Intolérable, car l’État ne peut renoncer à expulser des occupants sans droit, ni titre de terres qui ne leur appartiennent pas ;
- Inacceptable, car ce renoncement entraine une situation ubuesque : malgré l’intervention des forces de l’ordre, les Zadistes sont aujourd’hui plus nombreux qu’au lancement de l’opération ;
- Inique car les procédures proposées aux Zadistes pour régulariser leur situation sont beaucoup plus simples et beaucoup moins contrôlées que celles auxquelles sont soumis les agriculteurs en règle.
 
Dans le même temps, les riverains de l’aéroport de Nantes Atlantique restent les grands sacrifiés de l’État. 
 
Les récentes annonces de calendrier sont loin de rassurer des populations survolées chaque heure du jour et de la nuit. Le Plan de Gêne Sonore devrait être approuvé au premier trimestre 2019, le Plan d’Exposition au Bruit en septembre 2020 et le Plan de Prévention dans l’Environnement avant fin 2019.
 
Ce calendrier doit être revu pour une adoption des Plans révisés au plus vite et en tout état de cause avant mi-2019. Des aides financières conséquentes doivent également être réservées à l’indemnisation des riverains. 
 
Par ailleurs, pour Gatien MEUNIER, et comme le souhaitent le Maire et les habitants de Saint-Aignan-de-Grand-Lieu, il est urgent que le survol de nuit soit purement et simplement interdit.